Tous les articles par Damien

Tour De France 2019

Le Tour De France 2019 en Belgique

Je pense que ce n’est pas passé inaperçu que la Belgique organisait le grand départ du Tour de France 2019. Pour ma part , j’ai pu profiter des 2 jours bruxellois de 2 façons différentes.

Tour De France 2019

Samedi 6 Juillet

Grâce à Ekoï, j’ai pu passer la journée dans le véhicule des invités de l’équipe Arkea Samsic. C’est un des avantages du système de fidélisation de la marque.

Tour De France 2019

Cette journée a débutée sur le village départ où j’ai pu voir pas mal d’anciennes gloires et autres stars de la télévision (et bien plus). J’ai souvent vu ce village départ mais c’est la première fois que je pouvais entrer dedans. En réalité, c’est une véritable fourmilière.

Ensuite , nous avons embarqué dans un mini bus pour se rendre sur le parcours entre le passage de la Caravane publicitaire et la course. La pause de midi nous a permis de déguster des bons produits de Bretagne et voir la course passer.

Tour De France 2019

Une fois la course passée, on est sorti du parcours pour le reprendre plus loin toujours entre la caravane publicitaire et la course.

On a terminé la journée dans le village arrivée pour profiter du sprint final.

Tour De France 2019

Je tiens à remercier Sylvain de chez Ekoï pour m’avoir permis de réaliser ce rêve. Je remercie aussi César et Antoine de chez Arkea pour le déroulement de la journée merveilleuse. César a été notre pilote de la journée et il nous a donné beaucoup d’explications autour de la course.

Dimanche 7 Juillet

La deuxième étape bruxelloise était le contre-la-montre par équipe. J’avais déjà pu voir un prologue lorsque le Tour était parti de Liège …. mais jamais un contre-la-montre par équipe.

Tour De France 2019

On était situé après du bois de la Cambre, au-dessus d’une légère montée. Pas trop de monde autour de nous. Cela nous permet d’avoir une vue bien dégagée lors de l’arrivée des équipes dans notre zone.

Continuer la lecture de Le Tour De France 2019 en Belgique
arcoiris

Test de la tenue Ekoi Arcoiris

J’ai donc craqué pour le design de la tenue Arcoiris en couleur bleu. Cela fait un moment que je n’avais pas acheté une tenue été Ekoi. Après avoir donné quelques tenues devenues trop grandes, il était temps de refaire le plein.

Tenue Arcoiris

Design

arcoiris

Ce qui m’a attiré dans le design de la tenue Arcoiris, c’est le côté sobre tout en ayant un design très recherché au niveau des épaules. Le tout complété par les bandes au niveau de la poitrine.

Coupe

Si on respect bien le guide des tailles sur la fiche produit, la tenue ne peut que vous aller.

Au niveau des épaules, cela doit être très collant et les manches descendent très bas sur le bras. C’est assez agréable au final car on n’a pas un élastique pour faire le maintient.

Au niveau du cuissard, il descend jusqu’au dessus des genoux. Là c’est plus une histoire de goût, soit on aime assez long ou assez court. Personnellement, je préfère que cela arrive au dessus des genoux.

Le petit plus?

arcoiris

Je pense que c’est devenu une habitude chez Ekoi: la présence d’une petite poche zippée. C’est très pratique pour y placer nos clés ou autre. Je ne comprends toujours pas pourquoi cela n’est pas devenu un standard dans toutes les marques.

Confort

arcoiris

Après une sortie de 2h30, tout ce que j’avais pu remarquer lors de mon déballage est vérifié: c’est une tenue qui se fait totalement oublier.

A cela, on ajoute une peau Gel au top. On est parti pour des heures de selle.

Conclusion

J’avais longuement hésité sur les différents modèles sortis par Ekoi cette année. Au final, je ne regrette pas d’avoir choisi le modèle Arcoiris. Après un coup de coeur sur le design, c’est le confort de la tenue qui se démarque.

Pour en savoir plus sur le produit, cliquez-ici.

Triathlon de Paris 2019

Retour sur le Triathlon de Paris 2019

Après plusieurs participations à ce triathlon (2017, …) avec une organisation au top, l’édition de 2018 m’avait laissé une image très négative. Avec le changement d’organisateur (ASO), j’ai pourtant craqué pour le Triathlon de Paris 2019.

Triathlon de Paris 2019

Avant course

Après un jour sans la semaine passée, je suis parti sur un petit entraînement mardi. La chaleur étant bien là, je me suis rendu compte qu’il vaut mieux ne rien faire cette semaine de canicule.

Au final, je préfère ne pas accumuler de fatigue et chaleur. Je n’ai donc rien fait cette semaine.

Jour J

Je dors toujours au même hôtel lors des événements au départ de la Villette. Il est idéalement situé (200m à peine du lieu névralgique)… et heureusement. Le parc à vélo ouvre de 6h à 7h pour préparer le reste de nos affaires et surtout voir si notre vélo a bien résisté à la chaleur. Le réveil de notre chambrée sonne à 5h10.

Il y a quelques années, sur le triathlon de Paris, malgré des roues avec un gonflage minimum, un de mes pneus avait mal supporté la chaleur : obligation de changer. Je ne voulais donc pas vivre cela une deuxième fois.

Triathlon de Paris 2019

Au final, tout est en ordre. En 15 minutes, ma transition est prête.

On se rend donc au final au départ qui se trouve à 1,5km du parc à vélo.

Natation

Cette année, c’est le retour des vagues de départ. Chose qui avait sans doute fait couler le plus d’encre l’année passée. De plus, on reconnaît très bien l’organisation de SAS à la mode ASO (la même que le marathon et semi de Paris ou encore l’Etape du Tour).

Triathlon de Paris 2019

Le départ du Triathlon de Paris 2019 est lancé avec 5 minutes de retard. Le départ se fait soit en plongeant, soit en descendant des “escaliers” mis en en place pour la course. Je prend la deuxième solution. C’est un peu plus long à se mettre dans l’eau mais je préfère.

La suite, c’est … la masse. Sans doute le défaut de cette édition. Les vagues de départ sont trop massive pour un bras de seine fort étroit par endroit. Les coups se donnent sans le vouloir. Trop de monde d’un coup au final. Malgré cela, je vais ma nage : pas la meilleure mais cela avance.

Continuer la lecture de Retour sur le Triathlon de Paris 2019
Salon du Triathlon de Paris 2019

Salon du Triathlon de Paris 2019

Aujourd’hui, c’était le Salon du Triathlon de Paris 2019 pour le retrait de mon dossard. C’est devenu un rituel le triathlon de Paris. Malgré une édition 2018 très mal organisée, j’ai décidé de revenir sur cette course. Maso? non, pas du tout. Cette année, l’organisation a été confié à ASO. On verra si les promesses faites sur les différents salons seront à la hauteur.

Salon

Bien que l’agencement du Salon du Triathlon de Paris 2019 fait assez penser au salon organisé durant l’Etape Du Tour au niveau stand, on est plus ou moins sur le même nombre que les autres années. Un nombre d’exposants assez faible mais avec du joli matos à voir tout de même.

Petit passage obligé chez les amis d’Alltricks. L’occasion de revoir mon compagnon d’infortune du Marathon de Paris 2019.

Vu le chaleur, je ne me suis pas attardé.

Retrait dossard

Le système utilisé est le même que pour toutes les autres organisations d’ASO: simple et efficace. En quelques secondes, j’ai mon sac de participant. Les autres années, on recevait directement le t-shirt, je suppose que cette année, on l’aura à la fin… ou il n’y en a pas. A voir donc.

Dépôt du vélo

Avec la canicule, j’ai été déposer mon vélo un peu plus tard pour éviter de laisser mon compagnon se dorer la pilule au soleil. Malgré cela, la chaleur est bien présente, tout le monde espère aucun risque pour les vélos.

Continuer la lecture de Salon du Triathlon de Paris 2019
Allure libre de Libramont 2019

Allure libre de Libramont 2019

Dans ma préparation de la suite de ma saison, il est toujours agréable de remplacer des séances avec de l’interval par des petites courses. C’est dans cette optique que j’ai pris le départ de l’ Allure libre de Libramont 2019. Cette course étant située à 10km de chez moi, cela me change de mes longs déplacements.

Allure libre de Libramont 2019

Avant course

Après le challenge de Geraardsbergen le weekend avant, j’ai préféré faire une semaine d’entrainement un peu plus light pour favoriser la récupération. Jusque samedi matin, tout semblait être au vert mais après la sortie vélo je me suis vite rendu compte que les jambes étaient assez lourdes…. bref on verra bien durant la course.

Allure libre de Libramont 2019

Avant notre course, mes enfants ont participé comme d’habitude, à la course enfant. Encore et toujours un plaisir de voir nos petites têtes se défouler avant nous.

La course

Allure libre de Libramont 2019

16h30, le départ de l’ Allure libre de Libramont 2019 est lancé. Pour ma part, cela sera le 6 km et pour ma lionne, cela sera le 11 km (idéal dans son plan d’entrainement pour son prochain objectif).

Comme d’habitude, je démarre assez vite. J’ai toujours préféré cela afin d’éviter d’être trop longtemps dans un paquet de coureurs. Cela permet d’éviter les chutes.

Les premiers kilomètres sont communs pour les 2 distances. Rapidement un groupe se forme avec des coureurs du 11km et un coureur du 6km…. Damien E. Décidément, sur les courses, on se tient toujours sur les mêmes places. Rapidement, mes jambes me signalent que cela va être hard aujourd’hui.

Allure libre de Libramont 2019
facebook.com/212237079128166??ti=ia

Les kilomètres avancent et l’ami Damien E me prend de la distance. Inutile se faire mal aujourd’hui, je vais plutôt assurer ma deuxième place plutôt que de me faire mal et ne pas bien récupérer pour mon triathlon de la semaine prochaine.

Le circuit, entièrement dans les bois, démarre par une bosse sur 1,5km et puis c’est plutôt plat ou descendant vers l’arrivée. Je reste assez méfiant dans les chemins de terre car il y a beaucoup de racines, souches etc.

L’arrivee

Je termine 2ème de la première Allure libre de Libramont 2019 après 25min 23sec de course (temps officiel)

Elapsed Time Moving Time Distance Average Speed Max Speed Elevation Gain
00:25:24 00:25:24 6.26 4:03 2:36 67.00
hours hours km min/km min/km meters

En guise de récupération, je vais rechercher ma lionne. Comme elle était partie sur la grande distance, ma récupération sera assez longue. Elle terminera la course dans le temps espéré dans sa préparation

La suite

Cette semaine, cela sera 1 ou 2 footings et un peu de natation en attendant le triathlon de Paris la semaine prochaine. En espérant que la canicule annoncée ne laisse pas trop de trace.

Challenge Geraardsbergen 2019

Retour sur le Challenge Geraardsbergen 2019

Hier c’était le Challenge Geraardsbergen 2019 que j’avais déjà fait l’année passée. Après avoir souffert de la chaleur, il me venait à cœur de tenter à nouveau l’expérience.

Challenge Geraardsbergen 2019

L’avant course

La semaine avant Challenge Geraardsbergen 2019 a été un peu particulière pour moi. Depuis lundi, j’ai eu une grosse fatigue. Au début, je pensais que c’était le weekend qui avait été difficile mais les jours avancent et rien ne change.

Il m’aura fallut attendre vendredi pour enfin me sentir un peu mieux. Ce n’est pas encore le top mais il y a du mieux. Ce break sportif n’est pas négligeable non plus.

Le jour J

On avait donné rendez-vous à Greg D au retrait des dossards. Comme s’est sa première fois, on le guidera sur une préparation un peu difficile. Il faut savoir que le retrait dossard est à un endroit, la natation et la T1 à un autre et une course à pied et une T2 encore à un autre endroit.

Challenge Geraardsbergen 2019

Finalement, l’organisation est toujours aussi bien et il est assez facile de voyager entre les lieux. On croisera d’autres personnes de la province qui ont fait le déplacement: Marianne et Julien.

Grande joie pour moi, il n’y a pas ce fameux panneau qui nous apprenait l’année passée que la combinaison était interdite… Alleluia.

La natation

Challenge Geraardsbergen 2019

Tout comme l’année passée, le départ est sur le système Rolling Down: on part 5 par 5. J’ai longuement hésité à me mettre dans la tranche 35 min – 40 min ou 40 min – 45 min. Au final, j’opte pour la première des 2 tranches.

Continuer la lecture de Retour sur le Challenge Geraardsbergen 2019