Challenge Geraardsbergen 2019

Retour sur le Challenge Geraardsbergen 2019

Hier c’était le Challenge Geraardsbergen 2019 que j’avais déjà fait l’année passée. Après avoir souffert de la chaleur, il me venait à cœur de tenter à nouveau l’expérience.

Challenge Geraardsbergen 2019

L’avant course

La semaine avant Challenge Geraardsbergen 2019 a été un peu particulière pour moi. Depuis lundi, j’ai eu une grosse fatigue. Au début, je pensais que c’était le weekend qui avait été difficile mais les jours avancent et rien ne change.

Il m’aura fallut attendre vendredi pour enfin me sentir un peu mieux. Ce n’est pas encore le top mais il y a du mieux. Ce break sportif n’est pas négligeable non plus.

Le jour J

On avait donné rendez-vous à Greg D au retrait des dossards. Comme s’est sa première fois, on le guidera sur une préparation un peu difficile. Il faut savoir que le retrait dossard est à un endroit, la natation et la T1 à un autre et une course à pied et une T2 encore à un autre endroit.

Challenge Geraardsbergen 2019

Finalement, l’organisation est toujours aussi bien et il est assez facile de voyager entre les lieux. On croisera d’autres personnes de la province qui ont fait le déplacement: Marianne et Julien.

Grande joie pour moi, il n’y a pas ce fameux panneau qui nous apprenait l’année passée que la combinaison était interdite… Alleluia.

La natation

Challenge Geraardsbergen 2019

Tout comme l’année passée, le départ est sur le système Rolling Down: on part 5 par 5. J’ai longuement hésité à me mettre dans la tranche 35 min – 40 min ou 40 min – 45 min. Au final, j’opte pour la première des 2 tranches.

Le premier kilomètre me semble assez long dans cette longue ligne droite. Il est vrai que je navigue beaucoup de gauche à droite 🙂

La partie retour est assez motivant. Après un rapide check de ma montre, je pense que je suis en avance sur l’année passée.

Challenge Geraardsbergen 2019

Je sors de l’eau après 37min 35 sec (temps officiel).

Elapsed Time Moving Time Distance Elevation Gain
00:37:35 00:37:35 2.01 0.00
hours hours km meters

Le vélo

Challenge Geraardsbergen 2019

Assez rapidement, j’enfourche mon vélo pour ce parcours …. que je connais déjà. Je décide de ne pas pousser plus que l’année passée et me table sur une moyenne horaire similaire. Ceci en espérant que la température un peu plus basse que l’année passée me soit plus favorable en course à pied.

En arrivant sur la boucle (que l’on fera 2X), les quelques premiers kilomètres sont plutôt assez difficiles avec des routes dans un état moyen. Fort heureusement, cela ne dure pas et c’est toujours un bonheur d’avoir cette bande de circulation totalement fermée pour nous.

Injustice ???

Dans le kilomètre précédent le premier ravitaillement, je décide de me ravitailler afin de pouvoir jeter mon emballage dans la zone prévue pour les déchets. Comme cela monte, c’est encore plus facile.

Me voila complètement relevé sur mon vélo entrain de manger mon casse croûte. Mal m’en pris. J’arrive sur un groupe de participants et je reste derrière eux le temps de manger. Une arbitre arrive à ma hauteur, me siffle et me donne une carte bleue pour cause de drafting…. soit 5 minutes de pénalité. Moi qui n’aime pas les “drafeteurs” me voila accusé de cela. Je suis bien entendu remonté mais un arbitre, c est comme un policier, il a toujours raison….

Du coup, les minutes qui ont suivies, je me lance dans un tas de calcul pour compenser ces 5 minutes. Je décide donc d’augmenter la moyenne initialement prévue. Cela me desservira peut-être par la suite mais c’est comme ca.

Challenge Geraardsbergen 2019

Arrivé au mur, je profite des encouragements de ma lionne et mes monstres pour me remonter le moral.

Le deuxième tour se passe très bien et je prends encore plus attention sur les personnes que je dépasse. C’est toujours décevant de voir des groupes qui roulent ensemble et ne rien recevoir (ou juste un coup de sifflet)

Je pose le vélo après 2h 38min 43sec (temps officiel) … soit 5 minutes de mieux que l’année passée 🙂

Elapsed Time Moving Time Distance Average Speed Max Speed Elevation Gain
02:38:21 02:38:21 88.78 33.64 62.28 803.00
hours hours km km/h km/h meters

La course à pied

Après avoir rentabilisé mes 5 minutes de pénalité au mieux (jambes à 90 degrés, étirements,…), me voilà parti sur le semi sur lequel j’ai une revanche à prendre.

Par contre, je n’avais pas oublié que cette boucle de 7 kilomètres est aussi exigeant. Il fait bien moins chaud que l’année passée mais cette chaleur se fait tout de même bien sentir. A tous les ravitaillements, je prends une ou deux gorgées d’eau par sécurité.

Challenge Geraardsbergen 2019

Cette année, je peux voir le team Lejeune à 3-4 places sur la boucle… c’est top.

La première boucle est faite assez rapidement. Je décide de ralentir un peu sur la deuxième car il faut tenir jusqu’au bout. Les éponges données par l’organisation font le plus grand bien.

Troisième tour, l’effort de la journée commence à se faire sentir mais je garde le capte avec un Sub5 qui se profile à l’horizon… si je ne baisse par de rythme.

Je termine la course à pied en 1h 33min 18sec (temps officiel) soit 18 minutes de mieux que l’année passée.

Elapsed Time Moving Time Distance Average Speed Max Speed Elevation Gain
01:33:16 01:33:16 20.39 4:34 3:02 144.00
hours hours km min/km min/km meters

L’arrivée

Challenge Geraardsbergen 2019

Je passe la ligne d’arrivée après 4h 59m 13s. La revanche est la … et bien la. Je me classe 209ème sur 569 finishers.

Challenge Geraardsbergen 2019

Merci

Il n’y a pas a dire, mon dopant c’est ma team Lejeune. Leur présence dans le mur de Grammont et sur le parcours de la course à pied est plus que précieux pour moi.

La suite

Je repars sur un peu de repos jusque mercredi. Ensuite reprise light car dans 15 jours il y a le triathlon de Paris que j’espère aussi bien que le Challenge Geraardsbergen 2019.

4 réflexions sur « Retour sur le Challenge Geraardsbergen 2019 »

  1. Quel est la marque / modele du prolongateut sur les photos ?
    Vu son avancée limitée, est-il compatible avec des epreuves sprint avec drafting ?

Laisser un commentaire