Semi-marathon 2018 de RunDisney

Retour sur le Semi-marathon 2018 de RunDisney

Depuis 3 ans maintenant, je participe au weekend RunDisney de Disneyland Paris. Après  avoir participé au 5k en famille, hier c’était le jour du semi-marathon 2018 de RunDisney .

Semi-marathon 2018 de RunDisney

L’avant course

Contrairement à ma participation en 2017, j’ai mis le semi-marathon 2018 du RunDisney comme course intermédiaire dans ma préparation au marathon de New-York. Il n’y a donc pas eu de plan d’entrainement Fréquence Running spécifique. Je savais alors dès le départ que j’allais manquer de rythme… et un RP plutôt difficile à atteindre.

De plus, depuis mardi passé, j’ai une douleur au niveau du talon – tendon d’Achille. La suite de la semaine a été un traitement intensif d’argile verte en alternance avec de la glace.

Le jour J

D’après ce que j’ai pu voir, l’attribution des SAS du semi-marathon 2018 du RunDisney n’a pas vraiment tenu compte de nos justificatifs de temps. Du coup, on s’est levé suffisamment tôt afin d’être le plus rapidement dans le SAS.

Semi-marathon 2018 de RunDisney

Une fois les amis Coralie et Simon retrouvé, on abandonne nos monstres au baby-sitter du jour et on va tous les 3 dans notre SAS respectif. Dans le SAS A, il y a déjà du monde mais je me faufile sans souci tout devant.

Peu après 6h30, on nous laisse aller vers la ligne de départ. Après un pré-show assez sympathique, c’est le départ des handisports. Le suivant est le nôtre…. Un groupe de SAS « I » arrive devant nous. On comprend assez rapidement que ce sont les influenceurs… Pas très sympa de la part de l’organisation de nous faire partir en même temps. Nous, on a les yeux rivés sur nos chronos et eux les yeux rivés sur leurs smartphones…

Semi-marathon 2018 de RunDisney

Peu avant notre départ, un membre de l’organisation nous signale de faire attention car le départ est assez glissant avec la pluie fine qui tombe.

La course

Peu après le sas handisport, le départ du semi-marathon 2018 du RunDisney est lancé. Comme prévu, il faut batailler ferme avec les influenceurs pour être tout de suite devant. Je ne change pas mon habitude de l’année passé et tente d’être assez rapidement devant pour éviter d’arriver dans les parcs dans un gros groupe. Le parcours dans les parcs étant assez sinueux, il faut plutôt faire attention. A cette difficulté, il faut faire avec la légère pluie qui rend toutes les allées glissantes. Malgré celle-ci, il fait assez chaud et je ne regrette pas ma tenue – déguisement de Donald.

Je profite de ces premiers kilomètres dans les parcs pour découvrir cette zone privatisée pour nous. A cela on ajoute tous les personnages (plus présent que lors de notre 5km de vendredi) et tous les CMs, on peut rêver.

Au 4ème kilomètres, je peux voir mes 2 monstres avec le baby-sitter (aka simon). C’est super de pouvoir les voir 2 fois durant cet aller – retour.

Vers le 7ème kilomètres, on quitte les parcs et on découvre les villages autour. Directement, je note qu’il y a beaucoup plus d’animations que l’année passée. C’est très appréciable car dans cette partie, le vent ne m’est pas très favorable.

Une fin dans la douleur… et le bonheur

A partir du 10ème kilomètres, ma blessure de début de semaine refait surface. Je tente de faire avec mais cela reste très douloureux. Pluie + vent + douleur = un RP qui se voit partir. Ceci n’est pas grave, on est sur une course de préparation et le meilleur est à venir.

Je tente de limiter la casse et je pense être toujours dans le TOP 20.

Au 15ème kilomètres, on revient dans Disneyland Paris avec un circuit qui serpente dans les hôtels et Disney Village. Dans les kilomètres qui suivent, j’ai 2 personnes qui reviennent sur moi : Paula Radcliffe (rien que ça) et Julien Bartoli (mais je découvrirais son palmarès après). J’ai l’impression de pouvoir les suivre. Je me sens bien, il y a juste la douleur qui se fait de plus en plus sentir.

La fin se passe assez rapidement grâce à eux deux.

L’arrivée

Semi-marathon 2018 de RunDisney
facebook.com/RunDisneyFrance

A l’approche de l’arrivée, je veux laisser passer Paula Radcliffe devant moi (je sais qu’elle est première dame) mais elle refuse, on passe la ligne d’arrivée tous les 3 de la meilleur des façons.

Je me classe 20ème sur 7648 finishers pour un temps officiel de 1h 23min 19sec.

Elapsed Time Moving Time Distance Average Speed Max Speed Elevation Gain
00:55:55 00:55:40 12.17 13.11 21.60 353.00
hours hours km km/h km/h meters

Je retrouve mes monstres et Simon et on attend nos compagnes. Ma lionne a fait sa course au tempo et réalise un RP. C’est vraiment une performance au vue des quelques soucis durant les dernières semaines. Coralie (la compagne de Simon) arrive aussi au bout du Semi-marathon 2018 de RunDisney. Pour elle, c’est vraiment un miracle au vue de l’état de son pied.

Semi-marathon 2018 de RunDisney

Conclusion

Cette course s’améliore d’année en année. Le seul gros défaut de cette année est clairement l’attribution des SAS. Quand on DOIT fournir un temps référence pour être en élite, SAS A, SAS 1,…. (Appelons cela comme on veut), on s’attend à un minimum de la part de l’organisation.

La suite

Cette semaine, on répare les bobos et je vais terminer ma préparation pour le marathon de NY. A ce propos, j’ai reçu une bonne nouvelle hier…. Restez connecté

3 réflexions au sujet de « Retour sur le Semi-marathon 2018 de RunDisney »

Laisser un commentaire