Archives du mot-clé course

RunDisney 5k 2017

Retour sur le RunDisney 5k 2017 de Disneyland Paris

Le weekend RunDisney 2017 de Disneyland Paris commençait par une course en famille. Cette année, on a décidé de faire le RunDisney 5k 2017 en famille avec un déguisement commun.

L’année passée, mes enfants avaient participés à la Kids Race, mon épouse au 5km et moi au semi marathon. Cette année, on sera donc à 4 sur le 5k et à 2 sur le semi-marathon.

RunDisney 5k 2017

Avant la course

Comme toute bonne course qui se respecte, il nous faut aller chercher nos dossards au Disney Events Arena. Les photos vues de la journée précédente nous inquiétaient un peu. On pensait avoir des énormes files…mais au final, il n’en sera rien.

RunDisney 5k 2017

Cela nous prend quand même du temps, avec 6 dossards au total, il faut faire la file à 2 retraits différents, retirer nos t-shirts dans 5 autres endroits et terminer par le photopass.

Après tout cela, on fait la visite du salon. Celui-ci nous semble plus petit que l’année passée. Un peu surprenant à la vue des 20 000 participants annoncé sur tout le weekend.

En attendant l’heure, on profite un peu du parc avec nos baby-sitters d’un weekend : mes parents. L’occasion pour eux de découvrir des choses qu’ils n’avaient pas encore pu faire.

Fin de journée, en route pour nous déguiser.  Nous avons trouvé notre idée dans nos souvenirs de jeunesse : Les Rapetout. Pourquoi prendre ces personnages ? Pour éviter que d’autres ne soient déguisé comme nous tout simplement. Les personnages récents on la cote, les anciens un peu moins.

RunDisney 5k 2017

Nous sommes dans le devant du SAS B et devons être présent au plus tard à 19h30. L’animation est plutôt sympathique en attendant 20h, l’heure de départ.

La course

On devait démarrer à 20h … mais au final on devra attendre 20h15. Il est difficile de faire attendre les enfants avec le froid qui tombe mais ils tiennent bon.

Le départ du RunDisney 5k 2017 est lancé.

On a prévu de démarrer à 4 et de terminer à 4. Il faut donc tout faire pour se tenir ensemble dans cette masse. On y arrive sans trop de souci. Pour le premier 5k de nos enfants, on a prévu de faire des arrêts réguliers. Les personnages s seront un des bons plans et le ravitaillement aussi.

RunDisney 5k 2017

Pour les premiers personnages, on décide de s’arrêter malgré une énorme file.   On trouve que ceux-ci prennent beaucoup de temps avec les Guests là où on attend que cela soit rapide (à la vue des courses RunDisney aux USA). Après un peu d’attente, on a notre photo.

Pour la suite, on décide de faire vraiment en fonction des files pour les personnages. Il n’est pas temps de prendre froid non plus. On profite aussi pour faire quelques photos çà et là dans le parc.

RunDisney 5k 2017

On continue à courir au milieu des attractions qui tournent à plein régime, avec des CMs qui usent d’ingéniosités pour nous encourager… Ce qui a impressionné le plus nos enfants, c’est de passer à l’intérieur même des attractions. Là où quelques heures auparavant on était de simples visiteurs.

RunDisney 5k 2017

Après un petit passage à l’extérieur du parc, on revient à l’intérieur pour le plus grand bonheur de nos 2 enfants : l’arrivée.

RunDisney 5k 2017

L’arrivée passée, on est tous les 4 contents de ce qu’on a fait ensemble. Nos enfants sont heureux (et soulagés) et nous sommes fière d’eux. Papy et mamy sont fières d’eux également.

La suite du weekend sera pour dimanche avec le semi marathon.

Avis

Notre avis sur le RunDisney 5k 2017? Même si elle est passe uniquement dans 1 seul des 2 parcs par rapport à l’année passée, cela reste très magique.

Les CMs dans le parc (et en dehors) sont vraiment très motivants. La tonne de visiteurs le long de la course sur Disney Village était magique. Sans parler des encouragements de nos amis : Martine, Serge, Jenny et Coco.

Il y a tout de même 2 petits points négatifs :

  • Vu que c’est une course familiale, un peu plus de ponctualité sur le départ de la course serait bien
  • Les personnages prennent vraiment trop de temps avec les photos.

Au final, juste 2 soucis minimes par rapport à ce que l’on a vécu durant cette journée.

Triathlon de l’Alpe D’Huez 2017

Compte rendu de mon Triathlon de l’Alpe D’Huez 2017

Le Triathlon de l’Alpe D’Huez 2017 est inscrit dans mon agenda comme les précédentes éditons depuis quelques années maintenant. Il sonne souvent la fin de ma première partie de saison avant des vacances en famille bien méritées. Cette année, il en sera un peu différent car avant ces fameuses vacances, je compte me tester sur un petit Duathlon.

Triathlon de l’Alpe D’Huez 2017

Préparation

Que dire sur ma préparation ? En réalité pas grand chose. Ayant participé à l’étape du Tour il y a moins de 2 semaines, j’ai préféré ne pas en faire de trop afin de reposer le corps au maximum.   Je me suis juste limité à quelques sorties de course à pied en mode cool et un peu de natation. La seule inconnue est de savoir si le corps n’est pas encore trop « abimé » de l’étape du Tour.

L’avant course

Le départ du Triathlon de l’Alpe D’Huez 2017 étant donné à 14h, j’opte pour un petit déjeuner normal à l’hôtel mais en faisant attention de bien manger des choses qui sont faciles à digérer (Je dois avouer que j’ai pensé à Sylvain en remplissant mon assiette).Triathlon de l’Alpe D’Huez 2017

Après ce bon petit déjeuner, direction l’Alpe d’Huez afin de préparer ma T2. Celle-ci sera vite prête. L’occasion aussi d’aller dire bonjour aux amis de PowerBar, Ekoi et Trimax. C’est assez motivant d’échanger quelques mots avec eux.

Je ne traine pas trop et on se rend directement au départ de la natation. J’aime arrivé assez tôt afin de « remonter » le vélo sereinement et surtout passer dans les premiers pour mettre le vélo (car il y a vite des files ici).Triathlon de l’Alpe D’Huez 2017Ma lionne (mon épouse) et mes monstres (mes enfants) m’abandonnent pour arriver sans souci à l’Alpe d’Huez.

Pour ma part, je prends un peu de temps pour discuter avec Micka que je connais depuis quelques années via Facebook. Voilà l’occasion de se voir en « vrai ». Le temps passe très vite avec lui. J’en profite également pour manger mes muffins PowerBar et boire un bidon avec une pastille d’Electrolyte PowerBar. Je suis sûre de cette manière de ne pas être dérangé pendant la natation. Continuer la lecture de Compte rendu de mon Triathlon de l’Alpe D’Huez 2017 

2ème étape du Tour De Wallonie 2017

Aujourd’hui, grâce à Ekoi, j’ai eu la possibilité d’être dans la voiture du directeur sportif de l’équipe AG2R.

Cette deuxième étape menait les coureurs de Chaufontaine à Seraing.  L’occasion de vivre une course professionnelle d’une manière un peu différente.

Merco à l’AG2R et Ekoi pour cette journée.

Voici toutes les photos: Continuer la lecture de 2ème étape du Tour De Wallonie 2017 

Groupe Sram Red eTap Aero en course

Ce weekend avait lieu mon premier triathlon de la saison.   Comme cette course n’est pas du tout un format dans lequel je peux me donner mieux, c’est l’occasion de faire quelques nouveaux tests.  Le premier des test est le groupe Sram Red eTap Aero en course.

Sram Red eTap Aero en course

Avant course

Pour rappel, c’est la première fois que j’utilise un groupe électronique et je n’ai donc pas les bonnes habitudes.  La première habitude à prendre est de jeter un oeil sur l’autonomie des batteries.  Ce dernier point a été fait  …. le matin de la course.

Heureusement, Sram annonce un rechargement en 45 minutes.  Je n’ai pas spécialement chronométré le temps exact de chargement mais cela a été plutôt rapide (juste attendre que la lampe du chargeur passe au vert).

C’est dans cette optique là que je me suis documenté sur le sujet des batteries.  Une petite astuce donnée par le constructeur lui même est de ne pas hésiter à inverser les batteries au cas où la batterie arrière est morte.  La batterie avant étant moins utilisée, elle a une bien meilleure autonomie si on parle en temps passé sur le vélo.

La course

Le profil du parcours va me permettre de mettre autant à l’épreuve les blips sur le cintre comme les blips sur les prolongateurs.

Je dois avouer que le test déjà réalisé sur le rouleau correspond en tout point à ce que je vie en mode course.  Le changement des vitesses se fait de manière fluide et rapide.  Si bien que par moment je me demandais si le changement avait bien eu lieu.

L’installation et l’ajustement d’un dérailleur avant et arrière était aussi une première pour moi.  Au final, tout semble avoir été bien monté.  Aucun craquement.

La compatibilité avec mes plateaux, pignons et la chaîne Ultegra ne pose aucun problème non plus.

Conclusion

Je suis totalement conquis par ce matériel au top.  Je n’ai rien à redire dessus.

Si je peux vous donner un conseil, je vous recommande l’utilisation d’une guidoline un peu moins épaisse que celle utilisée.  Avec l’épaisseur, un des blips est un peu plus difficile à actionner efficacement.  Bien entendu, il s’agit d’un problème propre à mon montage et n’a rien à voir avec le groupe.

Pour en savoir plus sur le produit, n’hésitez pas à visiter le site alltricks

Triathlon Sprint Du Batifer Saint-Hubert 2017

Aujourd’hui avait lieu la course Triathlon Sprint Du Batifer Saint-Hubert 2017.  Bien que cette distance n’est pas vraiment faite pour moi (toujours un mauvais nageur 🙂 ), je me devais d’y participer car celui-ci est organisé par mon club.

Triathlon Sprint Du Batifer Saint-Hubert 2017

Avant Course

Pas de préparation d’avant course particulière pour cette course sur le plan personnel.  J’ai continué ma préparation pour le semi marathon de Luxembourg.

Sur le plan matériel, c’est l’occasion de tester quelques nouvelles choses en mode « course ».  Le premier que j’attendais depuis un certain temps, c’est le groupe Sram Etap Aero.  Le deuxième est le casque de chrono TT2 de chez Ekoi.  Et finalement, le nouveau gel Powergel Hydro Mojito de chez Powerbar.

La Natation

Triathlon Sprint Du Batifer Saint-Hubert 2017

Comme tout le monde le sait, cette partie du triathlon est ma bête noire.  Mais avec les conseils d’Emilie, Axel et Romain (eux même précédé par Régis), je savais que j’étais sans doute mieux prêt qu’avant.

Au final, je fais 30 secondes de mieux que l’année passée. Mais cette fois, en sortant de l’eau, je n’ai pas les bras lourds et au top pour la suite de ma course.

Le vélo

Triathlon Sprint Du Batifer Saint-Hubert 2017

La transition vélo se fait très rapidement. J’avais un peu peur avec le nouveau casque TT2 Ekoi que je n’avais pas testé avant … mais au final, il se met très facilement, même avec la visière de mise.  Très bonne sensation sur le vélo. Continuer la lecture de Triathlon Sprint Du Batifer Saint-Hubert 2017 

Les foulées du bois d’Ospau 2017 – Compte Rendu

Ceux qui me connaissent bien, ce n’est pas le genre de profil que j’apprécie et pourtant j’ai décidé de participer à la course Les foulées du bois d’Ospau 2017 à Neufchateau pour la 3ème fois (compte rendu de 2015 et 2016).  C’est toujours agréable de faire plaisir à quelqu’un de sa famille en plus.

Les foulées du bois d’Ospau 2017

La course enfant

Les foulées du bois d'Ospau 2017

Cela devient une habitude, mes enfants participent à la course enfant.  Cette course est assez simple: c’est un tour de lac.  Mon frangin s’occupera de ma fille et moi de mon fils.  Quand à mon épouse, elle fera la supportrice de choc.

Tout se passe très bien pour tous les 2.  Petit plus du jour, Noa se classera 3ème dans sa catégorie.  Mais ceci n’est pas le plus important dans ce genre de course.

La course

Les foulées du bois d'Ospau 2017

Une semaine après le marathon de Paris, je ne savais pas du tout les sensations que j’allais avoir pour cette course.  Toutefois, je décide de m’élancer sur la première ligne afin de pas arriver en groupe dans la partie sentier de la course.

Jusqu’à la bifurcation avec le 10km, je peux enfin évaluer la position sur le 7km.  A priori, je suis 4ème.  Première bonne surpris du jour. Continuer la lecture de Les foulées du bois d’Ospau 2017 – Compte Rendu 

Allure libre de Freux, le compte rendu

Quand le village à côté du mien organise sa première course, on fait tout pour y aller (d’autant plus que je connais une partie des organisateurs).  Malheureusement rien n’était certain avec l’événement presse de mon club de Triathlon.  Au final , le timing me permettra de me rendre à la première Allure libre de Freux.

Allure libre de Freux, l’avant course

Il est + ou – 15h quand l’événement presse de mon club de triathlon se termine pour débuter sa partie plus festive autour d’un verre.  Je suis dans les délais pour me rendre à l’Allure libre de Freux où je donne rendez-vous à mon épouse avec quelques affaires de rechange.

J’y vais sans réel objectif au lendemain de ma course à Izel (Cliquez ici pour lire l’article) et avant ma sortie longue du dimanche.  Pour ne rien arranger, la pluie se joint à nous pour rendre les chemins boueux…. très boueux…. moi qui n’aime pas cela, je vais être servi.

Allure libre de Freux, la course

16h30, la course est lancé par Jean-Pierre (on ne peut pas aller à Freux sans le connaître).  Directement cela part très vite. Il faut tenir le coup car très vite, un premier changement direction dans la boue est bien visible.

Je tiens le coup derrière 3 personnes en tête.  Je sais que dans ces 3 là, il y en a un qui est sur le 10.  Donc virtuellement je suis 3ème.  Mais je ne m’enflamme pas car je ne sais pas du tout où je vais, et la boue ne m’y aide en rien.

Très vite je me rends compte qu’il s’agit du circuit d’une marche organisée quelques semaines plutôt au départ de Freux.  Je suis déjà un peu moins dans l’inconnu.

Vers le 3ème kilomètres, je me rends compte qu’il me sera impossible de rattraper le 2ème.  Par contre j’ai le 4ème qui me colle bien.  Je vais donc tout faire pour conserver ma place.  Pour cela je prends quelques risques.  Il n’y a rien à dire, je préfère le bitume…. surtout en ce jour de pluie.

Je passe la ligne d’arrivée 3ème en 20min 32sec.  2 podiums en 2 jours, le moral est à bloque.

Pour couronner le tout, mon nom sera tiré à la tombola dossard pour le 2ème gros lot! Un très beau panier garni 🙂 Continuer la lecture de Allure libre de Freux, le compte rendu