Archives pour la catégorie Tests

Natural Protein Cacahuètes

Test de la barre PowerBar Natural Protein Cacahuètes

Après l’effort, la plupart préfère manger quelque chose de sucré.  Mais parfois, on ne mange que du sucré durant une épreuve.  C’est dans ce cas là qu’il est préférable de manger quelque chose qui donne un goût salé en bouche.  La barre Natural Protein Cacahuètes de chez Powerbar est fait pour cela.

Barre Natural Protein Cacahuètes

Le Goût

Il est plutôt difficile d’en décrire le goût.  Pour ma part, quand je prends cette barre, j’ai un peu l’impression de manger un mix cacahuète, noix de cajou, … que l’on trouve lors d’un apéro qui commence bien.  Cela est plutôt pas mal après un plus long effort.

Plus sérieusement, vous prenez n’importe laquelle des barres céréales, vous enlevez le côté sucré et vous y ajoutez des cacahuètes : vous obtenez ces succulentes barres de céréales.

L’assimilation

Pour ma part, j’ai une préférence pour les barres Natural Protein Cacahuètes quand il fait chaud.  Par un temps plus frais, je préférence pour les barres Vanille-Caramel et par temps très chaud, une bouteille de Sports Fruicy.

Comme toutes les barres de céréales, cette barre se tient plutôt bien et est donc facilement mangeable.  Parfois quelques petits morceaux peuvent s’en détacher, mais cela reste bien dans son emballage.

L’emballage

Bien que le but de la barre Natural Protein Cacahuètes est d’être prise à la fin de notre course ou entrainement, l’emballage est un emballage qui s’ouvre très facilement.  On pourrait même l’ouvrir avec les mains dans des moufles 🙂

Conclusion

Je pense que cette barre à toute sa place dans les barres d’après sport.

Dans mes connaissances, il n’y a pas beaucoup de marché sur ce type de barre.  Peu de marque pensent que ce goût peut être aussi bien qu’une barre sucrée.

Si vous voulez en savoir plus sur ce produit (ou simplement l’acheter), vous pouvez vous rendre sur le site d’Alltricks.

Test de la tenue Ekoi Nation 3

Test de la tenue Ekoi Nation 3 Gel Belgique

Il y a peu, je vous avais fait le déballage à la tenue Nation 3 de chez Ekoi.  J’ai enfin pu prendre le temps de faire le Test de la tenue Ekoi Nation 3

Test de la tenue Ekoi Nation 3 Gel Belgique

Les impressions que j’avais lors du déballage ce sont vérifiées durant mes 2 sorties avec.

Le peau

Tout d’abord la peau gel fait encore et toujours ses preuves dans la gamme Ekoi.  Je sais qu’ils ont fait des peaux d’une qualité supérieur mais je suis tellement bien sur celle-ci que je ne veux changer pour rien au monde.  Sur du court ou du long, toujours aussi bien.

Le cuissard

La coupe du cuissard fait parti des modèles qui descente très bas sur la cuisse.  Sur ce niveau, on aime ou on aime pas.  Personnellement je ne suis pas dérangé dans la mesure où il reste encore 1 ou 2 cm avant de devenir gênant.

Les bretelles sont micro perforées ce qui donne une aération maximale où habituellement on transpire facilement.

Le maillot

Ekoi Nation 3 Gel Belgique

Comme vous l’avez lu lors de mon déballage, j’ai eu un petit souci de taille même en ayant respecté le guide des tailles.  En moins d’une semaine, j’avais la taille du dessous.

Au niveau des bras, les manches sont assez collantes.  C’est plutôt agréable que d’avoir des manches qui prennent le vent.

Le dos est complètement aéré avec un tissu micro perforé.  L’avant est, quant à lui, légèrement protégé par le vent.  Cela ne fait pas office de coupe vent mais ça fait le job.

Les poches sont très accessibles et suffisamment grandes pour y mettre une veste de pluie, son ravitaillement et son smartphone.

Le seul petit point à améliorer est la bande en silicone en bas du dos.  Cette bande devrait être comme les autres tenues de chez Ekoi.  Elle est peu efficace et le maillot à tendant à remonter.  Attention, je ne dis pas que vous allez vous retrouver avec le maillot au milieu du dos mais un silicone plus efficace n’aurais pas été de refus.

Conclusion

En plus d’avoir un design assez différent des modèles 1 et 2 de la tenue Nation, Ekoi a fait une tenue presque parfaite à un prix correct.

Tout comme ma version 1, je vous la recommande sans hésiter.

 

Vous pouvez retrouver tout la gamme nation en cliquant ici.

Ceinture FlipBelt

Déballage de la ceinture FlipBelt

J’ai connu la ceinture FlipBelt sur un stand lors du salon du marathon de Paris 2016.  Je dois avouer qu’à l’époque j’étais un peu septique même devant les arguments du vendeur.  Au vue de l’offre salon, je ne perdais pas trop à essayer.

Après quelques mois d’une expérience plus que satisfaisante, lors de notre voyage aux USA, j’en ai acheté une pour mon épouse et une nouvelle pour moi.  Il faut savoir que ce produit est vendu à un prix beaucoup plus intéressant là-bas.

Ceinture FlipBelt

DéballageCeinture FlipBelt

Cette nouvelle ceinture sera principalement pour mon épouse et va également servir comme élément de déguisement pour les 2 courses RunDisney.  Avant de revenir sur les détails plus techniques, un des points fort de cette marque est qu’on les retrouve dans plusieurs coloris différents, mais aussi plusieurs finitions différentes (avec un zip, une bande fluorescente,…).

Les particularités

Une des particularités de cette ceinture est que l’on a un espace de rangement tout le long de celle-ci.  C’est un peu comme un « tube » en tissus qui fait le tour du corps.

On peut facilement accéder à son contenu via 4 ouvertures.  Aucune crainte que les affaires situées dedans ne sortent toutes seules.  Si vous avez une crainte pour vos clés, il y a un petit mousqueton à l’intérieur.Ceinture FlipBelt

Une fois la ceinture « pleine », elle ne bouge pas d’un poil car cela colle littéralement au corps.

Cas concrets

Lors de tous mes entrainements, je prends dans cette ceinture les clés de la maison, un ou 2 trucs à manger, mon iphone et ma carte d’accès au boulot.  C’est simple et facile.  D’autant plus que je n’ai pas de poche dans mes shorts de running, ni dans mes t-shirts techniques.
Ceinture FlipBelt

Lors de mes 2 derniers marathons, aucun souci pour emporter tous mes gels.  Je les répartis tout le long de la ceinture et j’y accède 1 par 1.  Quand je dois aller prendre ceux qui sont derrière, il suffit de faire tourner la ceinture.

Conclusion

Je suis totalement satisfait par cette ceinture … et mon épouse aussi :).  Inutile de vous dire que mes enfants auront la leur dès qu’il y en aura à leur taille.

Sans reprendre un slogan publicitaire bien connu: « l’essayer, c’est l’adopter ».

 

Pour acheter la  ceinture FLipBelt, j’ai trouvé le meilleur prix sur Amazon Allemagne.

Test des Hutchinson Fusion 5 ElevenStorm Performance

Il y a quelques semaines, je déballais un colis pour me permettre de faire le test des Hutchinson Fusion 5 ElevenStorm Performance.  Depuis 2 mois, j’ai chaussé le vélo de route de ces pneus.  Plusieurs kilomètres plus tard et 2 courses, je peux enfin faire mon compte rendu.

Test des Hutchinson Fusion 5 ElevenStorm Performance

Mise en place

Je dois avouer que j’avais quelques appréhensions de faire le Test des Hutchinson Fusion 5 ElevenStorm Performance.  La raison est que je n’ai jamais utilisé de pneus de cette marque depuis que je fais du vélo.  J’étais plutôt orienté sur du Continental ou Michelin.  Ce qui m’a permis de faire confiance c’est de ressentir une certaine qualité du pneu et un « dessin » que je retrouve également dans mes autres pneus utilisés auparavant.  Je sais que cela ne fait pas tout mais disons que l’on se conforte comme on peut.

L’installation de ces nouveaux pneus se passe sans trop de souci.  Le pneu étant assez souple, il est très facile de le mettre en place (même sans minute).

Les premiers kilomètres

Changer de pneus en pleine saison, c’est aussi le risque d’arriver sur une course avec quelques choses que l’on ne connait pas.  Je ferai seulement 2-3 heures de test par temps sec.  C’est tout de suite concluant et j’ai pleine confiance pour la suite avec ces nouveaux pneus.

Test grandeur nature

La première course que je ferai avec ces pneus, c’est l’Etape du Tour (rien que cela).  Les premiers kilomètres de course étant assez roulant , et donc similaire aux premiers kilomètres que j’avais fait avec, je n’ai rien à redire.

Là où j’étais impatient d’être avec ces pneus, c’est dans la descente du col de Vars.  Lors de la bascule après le sommet, je partais dans l’inconnue…. cela passe ou cela casse.  Dans les 2-3 premiers tournants, j’analyse au mieux le comportement du vélo avec ses nouvelles chaussures : je suis en total confiance.   Du coup, le reste de la descente se fait en ne pensant plus à ces nouveaux pneus mais en profitant un max.  La descente de l’Izoard à la fin de la course sera dans la même idée : ces pneus font partie intégrante du vélo.

Il en sera de même au triathlon de l’Alpe d’Huez.  Je me suis même plus posé de question.

Aujourd’hui, j’ai pu faire la dernière partie de mon test en roulant sous la pluie.  Aucun problème d’adhérence.  La confiance est également présente sous la pluie du coup.

Par la suite, il me restera à tester la longévité de ces pneus.  Mais au vue de l’état actuel de ceux-ci, je n’ai pas de doute qu’ils rentreront dans la moyenne.

Tous les détails techniques se trouvent sur la page dédiée du site Hutchinson.

Conclusion

Je pense que ce test est clair.  Ces pneus valent vraiment la peine.  La qualité de ceux-ci font que tout le monde trouvera son compte avec ce modèle.

A l’heure actuelle, je ne peux juger le bon rapport qualité / prix ne connaissant pas le prix à l’achat.

Malheureusement pour vous 🙂 , ces pneus ne sont pas encore en vente.  En attendant, vous pouvez découvrir tous les autres modèles de la gamme Hutchinson sur le site Alltricks.

Test du PowerBar PowerGel Hydro goût Cerise

Depuis quelques temps, je teste un nouveau gel de chez PowerBar.  Il s’agit du PowerGel Hydro goût Cerise.  Après plusieurs tests sur le vélo et en course à pied, je pense en avoir fait le tour.

PowerGel Hydro goût Cerise

PowerGel Hydro goût Cerise

Le petit truc en plus

Par rapport aux autres gels dont j’ai déjà fait le test sur mon site,  le PowerGel Hydro goût Cerise a un petit truc en plus.  Il s’agit d’un ajout de 50mg de caféine. Actuellement, vous avez également le goût Cola qui en possède.

Qu’est ce que cela apport par rapport aux autres PowerGel de chez PowerBar? A titre de comparaison, on peut dire que ce gel ressemble à tous les gels type « coup de fouet ».  En plus d’apporter tout le nécessaire durant un effort intense, celui-ci donne un petit coup de boost.  C’est toujours bien utile pour terminer un col montagneux ou terminer une course au sprint.

Le goût

Concernant le goût, on aime ou on aime pas.  La cerise est vraiment très présente mais ne reste pas en bouche trop longtemps.  Personnellement, j’ai dû en prendre 2-3 avant de m’y faire.  J’avais un sentiment de liquide un peu plus acide mais on s’y fait rapidement.

On ne change pas une équipe qui gagne

La gamme PowerGel Hydro est très pratique car il s’avale très facilement avec l’ajout d’eau que contient ce gel.

J’attends avec impatience le système d’ouverture comme la version Mojito.  A priori, la marque termine ses stocks et puis on aura droit au nouvel emballage.

Conclusion

Le PowerGel Hydro goût Cerise est vraiment très intéressant lorsque l’effort s’intensifie et qu’une petite aide supplémentaire est nécessaire.  En général, je le prends un gel sur 3.  Sur l’Etape Du Tour, il m’a bien aidé pour terminer l’Izoard sans trop de dégât.

Si vous voulez en savoir plus sur ce produit ou simplement passer commande, cliquez ici.

Test du brassard Quad Lock

Test du brassard Quad Lock après 1 mois

Depuis maintenant 1 mois, je fais le test du brassard Quad Lock.  Voici venu le temps de faire mon compte rendu sur son utilisation.

Test du brassard Quad Lock

Pour rappel, j’ai acheté ce brassard afin de pouvoir travailler de la meilleur des façons mes entrainements d’interval (fractionné) avec l’application Fréquence Running.  J’avais testé plusieurs brassards qui ne m’ont jamais satisfait.  Il faut dire que le bouton « Home » de l’iphone 7 devient vite inutilisable s’il est sous un plastique.  La même chose pour le tactile de l’écran qui ne répond plus très bien.

Le maintient

Test du brassard Quad Lock

Une des choses importantes que j’ai mis à mal durant le test du brassard Quad Lock, c’est le maintient.  En effet, j’utilise très peu le brassard en dehors des séances spécifiques.  Du coup, quand je l’utilise, je place toujours le brassard au niveau de l’avant bras afin de lire au mieux ce que je dois faire durant ma séance. Continuer la lecture de Test du brassard Quad Lock après 1 mois 

Powerbar PowerGel Original goût Cacahuètes

Powerbar PowerGel Original goût Cacahuètes

Depuis ma visite du salon du marathon de Paris, il trainait dans mes produits à tester un PowerGel Original goût Cacahuètes.  Celui-ci m’avait été présenté en même temps que le PowerGel Hydro goût Mojito.

D’un côté, il me tardait de le tester au vue de l’échantillon gouté lors de sa présentation. D’un autre côté, j’avais peur de ce que cela allait donner en course.

J’ai donc profité du Ventouxman pour tester ce nouveau gel.

PowerGel Original goût Cacahuètes

Le goût

Une fois de plus, j’ai peut être choisi le mauvais moment pour tester un nouveau produit, une nouvelle saveur.  Mais ce choix c’est fait en connaissance de cause.  Comme j’avais prévu de monter le Ventoux à mon aise, j’avais de quoi faire si le goût ne passait pas.

Dès la première goutte en bouche, je retrouve le goût que j’avais eu lors de la présentation du produit.  Un énorme goût de cacahuètes sans pour autant être écoeurant.

Par contre, j’avais une crainte sur la durée en bouche.  Pour rappel, je trouve que le nouveau goût Mojito reste assez longtemps en bouche … et c’est plutôt agréable.  Pour le goût cacahuètes, celui-ci s’estompe assez vite.  Je pense que c’est plutôt pas plus mal pour ce genre de saveur.

Le petit côté salé est aussi intéressant en alternance avec une alimentation sucrée.  Cela casse un peu des habitudes comme c’est déjà le cas avec la barre Powerbar Energize Tomate par exemple.

L’ouverture

Powerbar PowerGel Original goût Cacahuètes

Comme le nouveau gel Mojito, le PowerGel Original goût Cacahuètes profite du nouveau système d’ouverture.  C’est vraiment l’idéal pour ne pas avoir l’ouverture d’un côté et le gel de l’autre… et risque de les faire tomber sur le sol.

Conclusion

Autant la saveur Mojito était, pour moi, un saveur de plus parmi la gamme PowerGel Hydro de chez Powerbar, autant le PowerGel Original goût Cacahuètes arrive comme une véritable nouveauté dans la gamme PowerGel Original.

C’est sûre que l’on ne va pas en consommer autant que les gels sucrés sur une épreuve mais il va faire sa place de temps en temps pour changer ses habitudes.

Pour en savoir plus sur ce produit, cliquez ici.  Dès que j’aurais un site où ce produit est en vente, je mettrais à jour l’article. En attendant, vous pouvez également le trouver sur les stands Powerbar en France.

Barre Energize C2MAX Banane

Test de la barre Energize C2MAX Banane de Powerbar

Bien que c’est un produit de la gamme Powerbar, c’est une connaissance qui m’a fait connaître la barre Energize C2MAX Banane.  Une chose à dire : Je m’attendais pas à cela

Barre Energize C2MAX Banane

Barre Energize C2MAX Banane

Le goût

Dés la première bouchée, un seul goût m’est venu en tête: la saveur d’un Fruitella.  C’est assez étrange car il n’y a pas la saveur banane dans la gamme Fruitella 🙂 Quoiqu’il en soit, c’est à nouveau un souvenir d’enfance que Powerbar est parvenu à nous faire revivre.

La texture

Une fois qu’on commence à mâcher la barre Energize C2MAX Banane, c’est à nouveau le retour du Fruitella.

Mais attention, comme toutes les barres de la gamme Energize, il ne faut pas la manger d’un coup car il est très difficile de l’assimiler correctement.  Comme pour les autres, je pense que manger une barre sur une heure est un bon deal.  Une bouchée toutes les 20 minutes et elle fera son job au mieux.

De ce fait, je la recommande surtout pour le vélo, moins pour la course à pied.  En course à pied, on risque de s’essouffler en voulant l’avaler.

Conclusion

Comme à son habitude, Powerbar est parvenu à nous faire retourner en enfance.  Lors d’une épreuve longue, je pense qu’il faut prendre du plaisir à manger.  Avec la barre Energize C2MAX Banane, on ne risque pas de mal s’alimenter

Si vous voulez en savoir plus sur le produit, cliquez ici

HeadBand de chez BV Sport

Test du HeadBand de chez BV Sport

Il y a peu, j’ai déballé un colis qui contenait (entre autre) le HeadBand de chez BV Sport. Dès réception, je savais que cela allait devenir une excellente alternative quand le temps n’est ni trop chaud et ni trop froid.

L’occasion aussi de découvrir les produits de chez BV Sport que je ne connaissais que de nom et des tests diffusés sur internet.

HeadBand de chez BV Sport

HeadBand de chez BV Sport

Le test

Aujourd’hui, j’ai fait le test du HeadBand de chez BV Sport.  La météo lors de mon départ est sans doute idéal pour ce genre de test.  Le thermomètre affiche 10 degrés, légèrement humide et un peu de soleil… un bon jour de test donc.

Avant mon départ, premier point positif : les écouteurs que j’utilise sont totalement plaqué sur mes oreilles sans pour autant me serrer.  C’est plutôt pas mal pour écouter le coach Fredo de Fréquence Running 🙂

Durant les premières minutes de run, il se fait totalement oublier.  Aucune gène et il ne tient pas trop chaud.

Au fur et à mesure des kilomètres, le HeadBand évacue vraiment bien la transpiration (et de la transpiration, il y en a eu pendant ma séance Allure).  Comme beaucoup le savent, j’ai très peu de cheveux sur ma tête et ce bandeau évite totalement que la transpiration coule directement sur mon visage.

A la fin de ma sortie, le bandeau n’est pas trop humide et ma tête est plutôt sèche.  Preuve en est que le bandeau réalise bien son job.

Conclusion

Jusqu’à présent, je portais ma visière quand il faisait chaud et un bonnet quand il faisait très froid.

Maintenant, avec ce bandeau, j’ai une solution quand le climat est entre les 2.  Un nouveau compagnon a débarqué dans ma garde robe de petit sportif.

 

Si vous souhaitez en savoir plus sur le HeadBand, vous pouvez visiter la page dédiée du site BV Sport

lunettes Fit First

Test de la paire de lunettes Fit First d’Ekoi

S’il y a bien quelque chose que je souhaitais tester depuis quelques temps chez ekoi, c’est la fameuse paire de lunettes Fit First.

Autant pour son coté novateur que par le brevet qui a été déposé.

Paire de lunettes Fit First

Première impression

Lors du déballage, j’ai été surpris par le pont de nez flexible. C’est bien entendu ce point qui fait toute la force de cette paire.

L’avantage de ce pont se fait directement sentir lorsqu’on met ses lunettes sur son nez. On peut vraiment mettre la paire de lunettes Fit First au plus proche des yeux.

ATTENTION, pour ceux qui ont l’insert optique de chez Ekoi, celui-ci n’est pas compatible avec cette paire. Le pont flexible ne permet pas de l’accrocher.

Test sur le vélo

Lors de ma première sortie vélo avec la paire de lunettes Fit First, on oublie vite la présence de celle-ci.  Pourtant, elles sont quand même « massive » ! Pour rappel, le design se rapproche fortement des lunettes Monstro.

Le pont flexible fait qu’à aucun moment on a l’impression de pression sur les tempes. Malgré cela, on sent très bien qu’elles tiennent sans problème.

Dernier point important, les aérations sur les verres font qu’aucune buée n’apparait sur les verres (même sans le liquide adéquat pour éviter cela)

Test en course à pied

Tous les points cités pour mon test en vélo sont valables pour la course à pied.

J’ai juste un point personnel que je trouve négatif, je trouve cette paire un peu trop massive pour une séance de course à pied. Autant sur le vélo, cela ne pose aucun problème, autant en course à pied, je préfère une paire totalement minimaliste (c’est bien entendu un avis personnel)

Conclusion

La paire de lunettes Fit First correspond tout à fait à ce que je pouvais attendre. Cette paire de lunettes d’un genre nouveau va amener, je l’espère, d’autres modèles de ce genre.

Pour plus d’informations sur ce produit, cliquez ici