ING Semi-Marathon de Luxembourg 2017

ING Semi-Marathon de Luxembourg 2017

Samedi, j’ai participé à l’ ING Semi-Marathon de Luxembourg 2017.  J’avais déjà pris part à cette course en 2015.  Cette année, c’est avec la couleur de ma société (Sogeti) que je me suis rendu au départ.

ING Semi-Marathon de Luxembourg 2017

ING Semi-Marathon de Luxembourg 2017

L’avance course

Ma préparation de l’ING Semi-Marathon de Luxembourg 2017 a débutée une semaine après mon marathon de Paris.  Comme pour celui-ci, j’ai décidé de suivre un plan d’entrainement proposé par Fréquence Running.  Pour que ce plan soit optimal, c’est un peu court mais on fera avec.  Je me fixe comme objectif un temps (trop) objectif : 1h21.  En réalité, c’est un temps que je souhaite atteindre en fin d’année… Autant bousculer les choses 🙂

La semaine avant la course, la chaleur commence à grimper.  Cela grimpe même un peu trop vite, le corps a difficile à s’adapter et les nuits sont difficiles.  Pour ne rien arranger, je fais une petite chute en vélo le mercredi avant la course.  Le genou a pris un peu mais ce n’est pas trop douloureux.

Le jour J

ING Semi-Marathon de Luxembourg 2017

Le jour J est arrivé…. et la chaleur aussi.  Il est annoncé 30 degrés pour le départ de la course.  Cela va être dur, très dur.

Je laisse mon épouse aller dans son SAS pendant que je me rends dans le mien.  On a bien fait d’aller chercher nos dossards la veille.  Cela évite de se fatiguer inutilement dans le salon.  Durant le temps d’attente dans le SAS, je me rends vraiment compte que le soleil est là et bien là.  Mais c’est trop tard, on y est.

ING Semi-Marathon de Luxembourg 2017

La course

19h, le départ est lancé de l’ING Semi-Marathon de Luxembourg 2017 .  Comme je suis dans le SAS A, je n’ai pas à attendre, cela démarre sur les chapeaux de roue.  Je cale très rapidement mon allure sur mon objectif.  La descente vers Luxembourg-ville est totalement au soleil et sans trop de vent.  Résultat : la machine (sur) chauffe.  Après 5 km, je décide de lever le pied.  Le seul objectif de cette course est de limiter les dégâts.

Je profite de tous les jets d’eau pour me rafraîchir.  A tous les ravitaillement, je tente de prendre 2 gobelets d’eau : 1 pour boire et l’autre pour me rafraîchir.

Dans les 4 km pour remonter vers le départ, les jambes tournent bien.  2-3 degrés de moins, un léger vent et de l’ombre sont bien là pour nous aider.  Je croise mon épouse qui est sur la descente, je lui crie de bien s’arrêter pour boire.

Je n’oublie pas également mon plan d’alimentation en prenant un gel Hydro de chez Powerbar toutes les 20 minutes.  Un timing plus large entre 2 gels est normalement plus approprié mais avec la chaleur, un max d’aide pour le corps est la bienvenue.  Ces gels hydro de Powerbar font bien l’affaire et s’assimilent assez facilement.

Entre le 20ème et le 21ème km, je ne comprends toujours pas pourquoi, un bénévole nous fait remonter à contre sens du 5km.  On est 4-5 dans ce cas.  Au début, on se dit que le circuit a sûrement changé pour une raison ou une autre.  Mais on se rend vite compte qu’il n’y a plus personne ni devant, ni derrière nous.  Jusqu’au moment où on arrive sur un blocage de la route…. on nous a simplement mal aiguillé. On fait rapidement demi tour mais on a perdu 5 bonnes minutes et pris 1,2km de détour.

Avec ce souci, je passe la ligne d’arrivée avec la rage pour cette erreur.  Je suis actuellement 97 sur plus de 4700 hommes.  Je me dirige vers un organisateur et lui explique la situation ( en récupérant mon sac, je peux rapidement lui montrer ma trace GPS).   Il m’indique la démarche à suivre pour trouver une solution.  A l’heure actuelle, je n’ai toujours pas de réponse…

Mon épouse aura fait le même choix que moi : préférer passer la ligne d’arrivée que tenir un chrono à tout prix.  Elle a très bien géré sa course mais elle passe la ligne déçue alors que moi je suis super fière d’elle! Elle a vaincu cette chaleur atroce.

ING Semi-Marathon de Luxembourg 2017

Après course

Cette course a vraiment été différente des autres.  Je me suis rendu compte qu’un objectif chrono était important mais pas aussi important que de terminer dans un état correct… en pensant à la suite de la saison.

Je pense que j’ai fait le bon choix et, au final, j’ai bien limité les dégâts.  Un TOP 100 qui est plus que motivant et m’indique que la voix choisie dans ma préparation avec Fréquence Running est la bonne.

3 réflexions au sujet de « ING Semi-Marathon de Luxembourg 2017 »

Laisser un commentaire