Triathlon de Belfort

Samedi, j’ai pris part au triathlon de Belfort.  Le choix ne s’est pas fait par hasard.  Ayant un passé “sportif” plus long sur le vélo qu’en natation ou dans mes baskets, j’ai pu découvrir pas mal la montagne.  Le parcours vélo de ce triathlon passe par le ballon d’Alsace… le choix était tout fait.
L’avant course
La météo des jours précédents avait annoncée des orages pour cette journée.  Dés le réveil, je ne peux m’empêcher de consulter les différents sites de météo afin de voir à quelle sauce on va être mangé.  Si tout va bien, le temps va se dégrader en fin de mon parcours vélo… on verra
IMG_5490
Après avoir pris un bon petit déjeuner (l’occasion de tester les Muffin Powerbar, un article arrivera), toute la chambre est prête. Notre hôtel se trouve à peine à 10km du point de départ.  Comme d’habitude, je préfère arriver assez longtemps à l’avance pour être garé assez proche du point névralgique de la course.  Mais aussi pour pouvoir se retourner en cas de problème.
Je récupère mon dossard assez rapidement et la préparation du vélo se fait assez vite.  La préparation de la transition se fait tout aussi vite.  Dans le doute je prévois ma veste de pluie … On ne sait jamais.
30 minutes avant le départ, il est temps de mettre ma combi…. ma nouvelle combi même 😃 (cliquez ici pour lire l’article) N’ayant encore pu nager avec, je teste  sur quelques dizaines de mètres pour voir le ressenti.
 La natation
DSC01208
11h, le départ est donné.  La partie natation se fait en 2 boucles de 750m avec une sortie à l’australienne (une première pour moi)  Durant le premier tour, j’ai du mal à me faire une place avec pas mal de gars qui déboulent devant moi.  Ce n’est pas des plus agréables mais c’est kiffant de pouvoir nager à nouveau en eau libre.  Le deuxième tour se passe en solo.  Je suis très satisfait de ma natation.  La nouvelle combi m’apporte vraiment un gros plus sur ma flottaison.
DSC01226
Je termine ma partie natation en 34min 49sec.  Je fais le 235ème temps

Le velo
Lors de ma transition, je me décide de partir en vélo uniquement en trifonction.  Le ciel est toujours aussi bleu. Les premiers kilomètres sont vite avalés.  Je dépasse pas mal de monde.  Je suis dans mon élément.  Arrivé au ballon d’Alsace, c’est toujours la même chose, je remonte du monde.  Pendant toute cette partie, je me demande si j’aurai pas dû prendre le vélo de chrono.   Puis vient la descente du Ballon où plusieurs personnes, sur des vélos de chrono, sont tombés!!! Bon, j’ai fait le bon choix.  Entre le bas du ballon et l’arrivée, j’ai quelques soucis avec mon dérailleur arrière.  Je modère un peu pour ne pas risquer de casser quelque chose.
Je termine la partie vélo en 2h 49min 54sec.  Je fais le 33ème temps

La course à pied

La transition est très rapide et je suis parti pour 3 tours (pour un total de 20km).  Lors de l’analyse du parcours à pied, j’avais vu que la première partie était assez hard…. sans parler de la chaleur excessive… Je me retrouve avec François Reding qui s’envole vers son titre.  Quelques mots de sa part et il est parti.  Dans la bosse, je le vois marcher quelques mètres, c’est que c’est réellement dur.  Bien que bien alimenté, je souffre de la chaleur.  Je ne suis pas encore assez habitué cette saison.  Le dernier tour semble interminable avec les quelques zones qui se font irrespirable.

Je termine la partie course à pied en 1h 39min 21sec.  Je fais le 105ème temps

L’arrivée
Je passe la ligne d’arrivée en 5h 08min 10sec et me classe 65ème sur 407 et 32ème dans ma catégorie (Tous les résultats sont accessibles ici).  Je suis le premier surpris de ce classement.  Je me voyais vers les 100.  Je pense que tout le monde c’est fait avoir par la température
DSC01335
Maintenant les yeux sur le 113 du Chtriman.

1 réflexion sur « Triathlon de Belfort »

Laisser un commentaire