Triathlon de La Roche 2016: compte rendu

Il y a une chose que j’aime dans le vélo, c’est le hyper roulant ou la bosse.  En prenant part au Triathlon de La Roche 2016, j’allais pouvoir assouvir ce deuxième point 🙂

L’avant Triathlon de La Roche 2016

Depuis mon dernier triathlon, triathlon de l’Alpe d’huez (cliquez ici pour lire l’article), j’avais prévu un mois de repos “dossard” histoire de laisser l’organisme se retaper un peu. Avec un peu de vélo et beaucoup de course à pied, le corps semblait être bien en ordre.

Après un test sur une course de 10 km la semaine passée (cliquez ici pour lire l’article), je ne pouvais qu’être optimiste pour un déroulement correct de cette épreuve.

D-Day du Triathlon de La Roche 2016

Ce matin, cela me fait tout bizarre ! Habituellement, sur les épreuves où je vais, on est obligé de dormir à l’hôtel pour être à côté de l’épreuve.  Ce matin, c’est bien différent, l’épreuve est à 30 minutes de chez moi… le pied.

On partira quand même de bonne heure afin d’avoir une place de parking relativement proche de l’épreuve.

Le dossard en main, le vélo au parc à vélo, la journée peut commencer

20160909-30

La natation

Le parcours comporte 2 boucles de 800m.  Cela ne me fait pas trop peur car l’environnement ressemble au 70.3 de Luxembourg mais avec un courant bien moindre.  Ma découverte du jour sera le départ en Rolling Start, c’est à dire que l’on démarre chacun dans un “sas” qui correspond à sa vitesse au 100m.  On démarre des plus fort au moins fort.  Sur le coup je ne comprends pas trop l’intérêt avec si peu de monde mais au final, c’est top.  On n’est pas dérangé par des torpilles partis à l’arrière.  On se retrouve uniquement avec des gens de son niveau.

20160909-70

Pour ma part, tout semble rouler… enfin nager… comme sur des roulettes.  Vraiment un sentiment agréable avec en plus les encouragements de la Team Lejeune composée de ma lionne et mes 2 monstres.

Me voilà hors de l’eau dans un temps qui me semble correct et qui est validé avec mon temps officiel de 30:22 (1:48 au 100m). (la trace strava n’est pas la mienne à cause d’un souci de montre).  C’est le 122ème temps

Le vélo

La transition se passe plutôt bien … jusqu’à la sortie.  L’écran de ma montre ne ressemble pas à l’écran habituel.  Après quelques manipulations, je me rends compte que ma montre n’était pas mise sur Triathlon (à mon avis un souci lors de la mise de la combi).  Je profiterai des quelques premiers 100m du Haussire pour remettre cela en ordre.

20160909-120

Durant le premier tour, avec le début par Haussire, il est difficile de voir si le corps va bien répondre.  Une petite pointe de côté me dérange un peu mais j’ai prévu de faire le premier tour à allure modérée. Passé Haussire, je peux mettre du braquet, tout roule.

Le deuxième tour, je peux prendre une allure de croisière! Vraiment très agréable comme circuit avec une organisation au top.  Je pense tout de même au troisième tour.  Il faut quand même faire attention un minimum.

Le dernier tour sera dans la lignée du deuxième.  Vannick me dépassera avant la descente de Samrée.  Je me motive pour voir comment il descend pour prendre un peu d’assurance

Je termine le vélo en 3:06:00 avec le 64ème temps

La course à pied

La T2 se passe sans aucun souci.

Me voilà parti pour la course à pied.  Je commence à voir quelques amis qui sont là comme spectateur! Cela motive plutôt pas mal.  Mais je sais que je dois faire attention car le début du parcours est pentu avec 2 zones d’escaliers.

Je termine la zone difficile du parcours en passant devant la team Lejeune qui donne toujours de la voix.  Pas de bol pour moi, le bénévole qui gère la circulation à l’endroit où passe 2 fois le circuit de course à pied et les voitures, laisse passer des gens juste devant moi ce qui me force à m’embarquer sur … le mauvais parcours.  Cela casse un peu l’allure mais on fera avec.

20160909-200

Le deuxième tour se passe tout comme le premier! C’est à dire avec le même problème ….au même endroit sauf qu’ici je vais dans la bonne direction mais je fais un frontale avec un enfant.

Le troisième et le quatrième tours sont bien mieux que les 2 premiers.  Le bénévole à l’endroit critique a fait place à plusieurs personnes de l’organisation et la gestion est au top.

20160909-220

Je termine cette course à pied tout en modération avec les craintes des 3 zones d’escalier.  Comme je sentais les crampes arrivées lors de ces passages, il fallait y aller avec attention

Je passe la ligne d’arrivée après 1:10:47 avec mes 2 monstres : le bonheur d’un papa comblé !  Je prends la 60 ème place sur 177 participants.  Je suis très satisfait vu les machines présentes en place avec le challenge sur plusieurs triathlons des organisations.  Je reviendrai très certainement au Triathlon de La Roche 2016

1 réflexion sur « Triathlon de La Roche 2016: compte rendu »

Laisser un commentaire