Batifer Eco Triathlon 2019

Retour sur le Batifer Eco Triathlon 2019

Dimanche, je participais à la distance Découverte du Batifer Eco Triathlon 2019. Non, je ne me trompe pas, j’ai bien fait la distance Découverte. Vous allez vite comprendre pourquoi.

Batifer Eco Triathlon 2019

Vous êtes sûrement étonné de me voir participer à la distance Découverte… et pourtant, c’est bien vrai. Après avoir participé au semi marathon de Namur comme meneur d’allure la semaine passée, c’est lors du Batifer Eco Triathlon 2019 que je vais être le meneur d’allure privé … de ma lionne.

Batifer Eco Triathlon 2019

Après m’avoir suivi sur des tas de courses, ma lionne s’est décidé de faire son premier triathlon. Cette course, qui est à 4km de la maison est vraiment l’idéal car elle sait à quoi s’attendre. Ne sachant pas comment organiser ma journée (participer au Sprint ou DO), la solution la plus facile était de devenir un Pacer de Luxe.

Avant course

Comme je n’avais aucun objectif sur cette course, j’ai emmagasiné les heures d’entrainement durant la semaine. Le samedi, je me suis même fait une sortie de 130km en vélo.

La semaine a aussi été propice pour les derniers conseils pour madame. Elle a bon savoir exactement comment cela se passe, le stress la perturbe tout de même. Je sais qu’elle en est capable mais elle ne veut pas me croire.

La course

La natation

10h50, le départ féminin du découverte Batifer Eco Triathlon 2019. 10 minutes plus tard, c’était à mon tour. Malgré la courte distance, c’est finalement une bonne répétition pour mes prochaines courses de l’année.

Il était prévu que l’on ne s’attendait pas durant la natation et le but était qu’elle face sa T1 le plus rapidement possible. Avec les 10 minutes de différence, j’espérais bien sortir de la T1 en même temps qu’elle. Comme c’est sa première fois avec une combi (et en y ajoutant la durée de la T1), c’était déjà pas mal.

Ma natation se passe assez bien, même plus rapide que d’habitude. Cela a tout de même été difficile de mettre la tête dans l’eau avec ce froid (eau entre 15 et 16 degrés). Après la sortie de l’eau, la distance est assez longue jusqu’au parc à vélo. Je reprends les bonnes habitudes de tirer le dessus de la combi.

Arrivé devant le vélo, la combi est aussi vite tirée et je pars rapidement avec le vélo. En principe, je devais passer derrière ma lionne au parc à vélo…. mais elle n’est pas là.

Elapsed Time Moving Time Distance Elevation Gain
00:04:06 00:04:06 0.25 0.00
hours hours km meters

Le vélo

Me voilà parti pour le vélo. Mais j’ai tout de même le doute de ne pas avoir vu madame. Comme je suis sans mes lunettes de vue, je n’exclu pas cela. Je remonte les participants un à un …sans la voir. Au final, c’est à la fin de la première bosse que je reviens sur elle.

Elle me dit qu’elle a eu un peu difficile dans l’eau car elle se sentait oppressée avec la combi. Un manque d’habitude ou une combi un peu trop petite, je ne sais pas. Si elle y prend goût, elle aura bientôt la sienne.

Pour respecter le règlement, je reste plusieurs mètres derrière elle. L’ami Benny accompagne aussi sa fille. Du coup on papote tout le long et on encourage nos athlètes respectives.

Batifer Eco Triathlon 2019

On arrive sur Libramont avec une allure très correct. Je ne cesse de taquiner ma lionne à propos de son vélo qui traîne dans le garage. Maintenant elle sait qu’il faut le sortir un peu plus 🙂 J’ai tout de même été impressionné de la moyenne sur un parcours qui n’est pas des plus facile.

Dans la T2, chacun est de son côté. Je l’attends un peu car elle a un petit souci avec sa montre.

Elapsed Time Moving Time Distance Average Speed Max Speed Elevation Gain
00:35:40 00:35:40 12.49 21.00 48.96 161.00
hours hours km km/h km/h meters

La course à pied

Ici, pas d’excuse pour madame, c’est son domaine. Après avoir fait plusieurs semi marathons (et ayant programmé son premier marathon l’année prochaine), c’est ici qu’elle va pouvoir faire une course tout en maitrise.

Batifer Eco Triathlon 2019

Le parcours est plutôt sympathique dans le nouveau parc paysagé du champs de foire de Libramont. Je reste à côté d’elle tout le long et la motive du mieux que je peux. A voir son allure, je n’ai pas l’impression que la natation et le vélo ont laissé des marques. Elle avance… et plutôt rapidement.

Elapsed Time Moving Time Distance Average Speed Max Speed Elevation Gain
00:20:09 00:20:09 3.22 6:15 3:28 39.00
hours hours km min/km min/km meters

L’arrivée

On passe la ligne d’arrivée du Batifer Eco Triathlon 2019 après 1h 13min 52sec (temps officiel). On aura même droit à un speaker qui retrace notre petite histoire. Pour une première, cela marque bien le coup.

Je suis fière qu’elle est arrivée au bout sans souci. Elle a toujours du mal à croire en ses capacités mais elle a encore prouvée qu’elle peut faire beaucoup de choses. Je vais enfin savoir ce que c’est d’être marié à une triathlète :p

Mon avis

L’année passée, je n’avais pas pu participer à la première édition de cette course car j’étais aux 20km de Bruxelles.

J’étais donc impatient de venir à cette deuxième édition. Premièrement car il s’agit de mon ancien club de triathlon. Deuxièmement, c’est rare que ma commune pense à d’autres sports que le football et le basket… j’étais curieux de découvrir cette course sur mes routes d’entrainement.

Au final, je n’ai pas été déçu du tout. Bon, c’est vrai que pour un Découverte, 2 zones de transitions peuvent faire peur, mais au final, le fait de nager dans le lac de Freux et arriver au sein de la halle au foire, c’est unique.

Je pense bien revenir l’année prochaine … pour participer au Distance Olympique cette fois.

La suite

Pour ma lionne, la suite est bien entendu le Challenge de 36Km au Run Disney de Disneyland Paris. Mais elle n’exclut pas refaire un triathlon cette année ou l’année prochaine. Je l’ai même entendu parlé de la distance Sprint l’année prochaine sur le Batifer Eco Triathlon 2020.

Pour moi, la prochaine course est le challenge de Geraardsbergen que j’avais déjà fait l’année passée.

Powergel Shots Framboise

PowerBar Powergel Shots Framboise

Après la version Orange et la version Coca, PowerBar a sorti un nouveau goût: les Powergel Shots Framboise. Il est vrai que les 2 versions précédentes étaient déjà sur le marché depuis un temps. Il était temps d’un peu de nouveauté. Surtout que depuis, les concurrents ont aussi attaqués le marché du “bonbon”.

Powergel Shots Framboise

Powergel Shots Framboise

Le Goût

Autant la version orange et la version coca étaient logés en goût. Autant la version framboise est un peu plus forte en goût. Ce qui, au final, n’est pas plus mal et donne une vrai sensation de frais.

A cela on ajoute l’odeur qui donne vraiment de ce bonbon… tous les atouts… des bonbons 🙂

L’utilisation

On ne change pas une équipe qui gagne, je les prends lors du premier semi marathon d’un marathon pour ce qui est de la course à pied. Sur vélo, je les prends durant les 2ème tiers de l’épreuve. Un peu comme on prendrai les pâtes de fruit au final.

Le packaging

Powergel Shots Framboise

L’emballage contient 9 bonbons. 5 bonbons sont l’équivalent d’un gel Powergel (Hydro ou original).

Le paquet est facile à ouvrir durant l’effort.

Conclusion

Petit coup de boost super sympa de chez PowerBar avec ces Powergel Shots Framboise. Cette nouvelle saveur vient très bien compléter la gamme des Powergel Shots.

Pour l’achat de vos produits PowerBar, cliquez ici.

semi-marathon de Namur

Retour sur le semi-marathon de Namur 2019

Un mois après le marathon de Paris, il n’était pas encore judicieux de se lancer sur une course. Sans compter qu’il y a quelques mois, j’avais vu que le semi-marathon de Namur cherchait des meneurs d’allure. C’était l’occasion de faire du long sans trop forcer. J’avais donc postulé sur mon allure footing pour une reprise en douceur.

Semi-marathon de Namur

L’avant course

Cette semaine aura été une semaine de volume aussi bien en vélo , en natation et en course à pied. L’approche du premier triathlon Half-distance arrive et il faut être prêt.

Comme mon plan actuel Fréquence Running est basé sur 2 sorties, je n’avais pas mis cette course dans mon plan et elle complètera très bien ma préparation.

Jour J

semi-marathon de Namur

Pour une fois, ma tribu ne m’accompagnera pas pour cette expédition. C’est donc seul que je quitte la maison vers 5h du matin. Le but étant d’arriver tôt afin de se garer le plus proche possible et récupérer mon matos de meneur d’allure.

J’avais également fixé des petits moments avec des amis et quelques Fréquence Runner présent aussi bien sur le semi-marathon de Namur que sur le marathon.

Pendant l’attente, j’aurai le plaisir d’échanger quelques mots avec Alexandra Tondeur, fraîchement devenue championne du monde en triathlon sur le parcours ITU.

La course

semi-marathon de Namur

9h, le départ du semi-marathon de Namur est lancé. Le début du parcours arrive très vite sur un chemin plus étroit. Il est difficile de modérer l’allure tellement c’est un groupe compacte qui avance. Par habitude, que cela soit sur marathon ou semi, je sais qu’il faut toujours 3-4 kilomètres pour l’on puisse arriver à son rythme…. enfin, ici , le rythme du groupe.

Durant ce temps là, j’échange un peu avec le deuxième meneur d’allure. Lui est plus habitué et on parle tous les 2 de sa façon de voir la chose. On est assez d’accord sur la façon de faire . On discute aussi avec les autres personnes qui ont décidé de suivre la “flamme”. Entre les néophytes et les personnes qui viennent pour un RP, c’est assez varié.

Continuer la lecture de Retour sur le semi-marathon de Namur 2019

Déballage Thuasne Sport du jour

Ces derniers temps, mon armoire se remplit pas mal pour ma seconde partie de saison. Aujourd’hui, c’est le déballage d’une petite commande Thuasne Sport. Pour une fois, pas de nouveauté mais des produits simples et efficaces.

Déballage

Chaussettes de récupération UP´

Jusqu’à présent, j’en avais une seule paire et cela était bien assez. Mais quand on part en weekend sportif prolongé, on est vite limité …. ou alors il faut passer par la case nettoyage à la main. Il est vrai que je porte ces chaussettes de récupérations aussi bien avant les courses qu’après les courses. Lors d’un long voyage (pour aller au marathon de NY ou à l’Etape Du Tour 🙂 ), cela permet de ne pas avoir les jambes lourdes.

En parlant du marathon de New-York, cette année, je vais devoir reprendre l’avion le soir même. D’après plusieurs lectures sur le net, il est plus que recommander de mettre des chaussettes de récupération pour éviter des soucis en altitude.

Cliquez ici pour lire mon test sur les chaussettes de récupération.

Boxer Tech Confort

C’est sans doute le produit où j’étais le plus septique. Au final, après les avoir porté uniquement en compétition, j’ai ressenti le besoin de les porter aussi lors de mes entraînement. L’essayer, c’est l’adopter.

Je sais que la tendance est à ne rien mettre en dessous de son short de la course à pied … et j’étais de ces personnes. Mais testez une fois et vous verrez par vous même.

Cliquez ici pour lire mon test sur le Boxer.

Déballage Ekoi du jour

Cela fait un moment que mes yeux lorgnaient sur la combinaison Hiver Gel Born To Ride de chez Ekoi. Il est vrai que son design est surprenant… mais tellement accrocheur.

J’ai donc profité des offres de ces dernières semaines pour la commander.

Combinaison Hiver Gel Born To Ride

Utilisation

J’adore vraiment les combinaisons Hiver de chez Ekoi. Bien que ce sont des modèles “Hiver”, elles conviennent parfaitement pour la pratique de notre sport favoris en automne et au printemps. Il m’arrive même de les porter en été quand je démarre très tôt le matin.

Un seul sous-vêtement suffit en dessous pour être prêt à borner.

Design

Inutile de dire qu’on aime ou pas ce genre de design. Moi j’adhère… Cela donne un côté un peu plus funky que les designs sobres que l’on associe souvent aux tenues pour la route.

Coupe

Au niveau de la coupe, j’ai pu noter une différence par rapport aux autres combinaisons que j’ai de chez Ekoi.

Au niveau de la taille, j’ai pris exactement ce qui était recommandé par le guide des tailles. Encore une fois, pas de surprise, cela va tip-top. Là où il y a un changement, c’est au niveau de la partie haute de la combinaison. C’est un tout petit peu plus large autour du “ventre”. Mais rien d’ennuyant. C’est même plutôt pas mal pour les personnes qui trouvent les combinaisons un peu trop moulantes.

Conclusion

Cette tenue plaira à tout le monde. Plus à ce soucier de devoir être extrêmement FIT pour les porter.

J’ai hâte de la tester sur mon bike, mais je sais déjà que j’aurai aucune mauvaise surprise 🙂

Pour en savoir plus, cliquez ici.