Mon Black Friday spécial PowerBar Protéine

J’ai, moi aussi, profité du Black Friday pour faire le plein de mes indispensables.

Colis PowerBar spécial Protein

Beaucoup de gens pensent alimentation avant et pendant le sport.  Mais beaucoup ignorent qu’il faut aussi faire le job après le sport.  C’est là que la gamme PowerBar Protéine intervient.

Vous pouvez même les utiliser quand vous avez un petit creux en journée, entre 2 repas.

Voici les produits qui vont m’accompagner durant les prochains mois:

Pour certaines, j’ai déjà fait des tests par le passé et pour d’autres, ils sont à venir.  Si vous avez besoin de conseils, n’hésitez pas.

Déballage de la tenue Ekoi Run du jour

En cette période de coupure forcée, en plus de mettre en forme l’agenda 2019, il faut aussi penser à bien s’équiper.

Pour 2019, on ne change pas une équipe qui gagne, je serai toujours en tenue Ekoi Run.

Tenue Ekoi Run

Je ne vais pas vous faire le déballage traditionnel car j’ai déjà pu réaliser plusieurs tests sur cette tenue Ekoi.

Je vous propose donc de lire mon article sur le premier déballage et le test bien entendu.  Au bout d’un an d’utilisation sur des semis et des marathons, mon avis est toujours le même.

Blanc, bleu ou noir, il y en a pour tous les goûts dans cette gamme haut-de-gamme.

Si vous voulez en savoir plus sur cette tenue, je vous invite à cliquer ici.

Bombers

Déballage de la veste Bombers Club 2018

Avant mon départ pour le marathon de New-York, j’ai profité de l’offre pour l’anniversaire d’Ekoi pour me faire un petit achat.  Maintenant que je suis revenu et que j’ai un peu plus le temps, il est venu l’heure de faire le déballage de ce colis qui contient un seul produit.

Veste Bombers Club 2018

Bombers

Pour être honnête, cela fait un moment que je regardais cette veste mais j’hésitais vraiment à l’acheter.  L’offre des 50% proposée par Ekoi m’a fait franchir le pas.

Style

On sait qu’Ekoi est réputé pour ses vêtements de sport et ses tenues décontractées pour avant ou après le sport.  Il faut avouer que cette veste sort du lot.

Cette veste Bombers peut être mise dans la vie de tous les jours sans faire trop sport.  On notera aussi que le logo de la marque est plutôt discret.

Confort

Niveau confort, rien à redire, c’est une bonne veste mi-saison qui tient chaud (mais pas trop).

Pour la taille, une fois de plus (et au risque de me répéter) faites confiance au guide des tailles.

Conclusion

Voilà une veste de tous les jours que je vais mettre pour aller au boulot sans hésiter.

Pour en savoir plus sur ce Bombers, cliquez ici.

les jours d'après

Marathon de New-York, les jours d’après

Vous avez pu le remarquer lors de mes différents articles, j’ai été très étonné de tout ce qui dégage.   Mais vous savez quoi? Les jours d’après, c’est encore pire.

Bien entendu , je ne peux pas tout vous dire mais juste vous relater ce que j’ai vu.

Les jours d’après

Le soir du marathon

les jours d'après

Tout commence le soir du marathon de New-York, il n’y a pas un endroit dans tout Manhattan où l’on ne croise pas de coureurs qui ont fraîchement terminé leur marathon.  Ils sont souvent identifiables par le super-méga-giga poncho bleu avec une médaille au cou.

En même temps, on croise les finishers de la première heure qui sont déjà tout propres, prêt à aller faire la fête et se remplir de calories.

En fait, c’est un peu ce que l’on vit au semi marathon de Disneyland Paris.  Les gens sont fières et veulent le montrer à tous.

Le lendemain

les jours d'après

Dès le matin, on rencontre à nouveau des tas de personnes avec leur médaille au cou.  La plupart vont (ou ont été) faire graver cette médaille au pavillon qui se trouve à proximité de la ligne de départ.  Ceci est possible jusqu’au mercredi après la course.

Dans ce pavillon, on trouve également des articles de la marque New Balance à l’effigie des finishers.   Il faut dire que la marque fait des vêtements à porter pendant la préparation de la course, ensuite des habits sur le marathon en lui-même et finalement des articles pour les finishers.

Comme les gens vont dans ce pavillon pendant la visite de New-York, ils restent avec cette médaille toute la journée.  Dans les magasins, on a droit à des félicitations dans tous les sens.  Je ne l’avais pas fait… mais je le regrette, je pense que cela fait partie de la magie du marathon de New-York.

Et cela ne se termine pas

A partir du mardi, on voit un peu moins de personnes avec la médaille au cou… mais il y en a toujours.  Je pense que la plupart le font jusqu’au départ de ce court séjour.

Faire des affaires

Les jours après le marathon, c’est aussi l’occasion de faire des affaires.  J’ai pu remarquer que plusieurs magasins en ville font des ristournes sur les vêtements New Balance aux couleurs du marathon (pas la gamme Finisher).  J’ai pu voir du 50% chez Champs sur Time Square ainsi que du 40% dans les magasins de la chaîne JackRabbit.  Dans les 2, il y a du choix mais les tailles sont très limitées.

Il faut donc jouer les curieux avant le marathon et voir où l’on vend ces produits New Balance dans New-York.  Ensuite, il faut y aller dès le lendemain.  Attention que certains magasins n’appliquent aucune promotion (constaté encore ce mercredi)

C’est fini

les jours d'après

Cet article conclu mon aventure au marathon de New-York.  Contrairement aux autres courses où je participe, j’ai voulu vous faire vivre cet événement hors norme.  J’ai voulu également vous donner un maximum d’informations en français pour aider à franchir le cap.  Si vous avez des questions, n’hésitez pas.

Voici un résumé des liens vers tous les articles rédigés pour l’édition 2018:

On se donne rendez-vous en 2019? Moi je tente le coup en tout cas.  Pour participer à la loterie ou par temps référence, vous pourrez postuler entre le 14 Janvier et le 14 Février.

New York City Marathon 2018

TCS New York City Marathon 2018

Depuis février lorsque j’ai appris que j’étais repris pour le New York City Marathon 2018, je décomptais les jours.  Depuis hier, c’est fait.

New York City Marathon 2018

Avant course

Après une heure de sommeil supplémentaire (changement de l’heure d’hiver une semaine après l’Europe), le réveil sonne à 4h30.  Comme je dois prendre le métro pour aller prendre le bus devant le New York Public Library à 6h, c’est juste ce qu’il faut.

New York City Marathon 2018

Le temps de m’habiller en tenue de guerre avec par dessus une vielle tenue de vélo, on est parti pour arriver assez tôt au final au point de rendez-vous.  A ce moment là, on se rend compte de l’envergure de cette course.  Un long couloir draine les coureurs vers les bus.   Je devais prendre le bus à 6h mais il n’y a aucune vérification des heures.  Le temps de faire un bisou à ma lionne et je monte dans le bus.

Dans celui-ci, qui nous conduit au départ, je fais connaissance avec un français qui fait aussi le New York City Marathon 2018 pour la première fois.  On discute de tout et de rien et on sera vite au point de départ.  Il faut savoir que toutes les routes jusqu’au point de départ sont fermées pour que les bus puissent foncer à toute allure.

Zone de départ

Après un contrôle de sac, on doit se rendre vers notre couleur qui a été attribuée (dans mon cas la bleu).

Dans cette zone (mais c’est la même pour toutes les autres couleurs), on a droit à tout ce qu’il faut pour faire un petit déjeuner: café, thé, chocolat chaud,… baggles, barres PowerBar, boissons énergétiques en tout genre,… et un joli bonnet 🙂  Le tout gratuit bien entendu.  Il faut bien tuer le temps d’une façon ou d’une autre pendant plus de 2h.

1h avant sa vague départ, on doit se rendre dans notre Corral.   Si vous avez suivi mes autres articles, je suis dans la Vague 1 Corral A… c’est le même départ que les professionnels.

Petit détail important (enfin pour moi c’est important), l’organisation a annoncé plus de 1700 toilettes sur tout le village départ.  Autant dire qu’il y en a pour tout le monde… et sans attendre.

Avant le départ, on a droit au traditionnel hymne américain suivi d’un passage de 3 hélicoptères à très basse altitude.

La course

9h50, le départ du New York City Marathon 2018 est lancé.  On démarre par le pont Verrazano.  Sur ce pont, je me rends compte d’une remarque que j’avais lu à plusieurs reprises au sujet de cette course: les ponts sont très durs à passer.

Continuer la lecture de TCS New York City Marathon 2018